Éducation

Localiser ma douleur

Sélectionez sur le schéma la zone de votre douleur.

Localiser ma douleur

Localiser ma douleur Tête et machoire Tête et machoire Cou Cou Épaule Épaule Épaule Abdominaux Dos Coude Coude Coude Coude Main et poignet Main et poignet Main et poignet Main et poignet Lombaire Hanche Hanche Hanche Cuisse Cuisse Cuisse Cuisse Genou Genou Genou Genou Jambe Jambe Mollet Mollet Tendon d'Achille Tendon d'Achille Pied Pied Pied Pied Pied Pied

Douleur au genou

Entorse genou

Une entorse du genou est l’atteinte d’un ou plusieurs ligaments qui provoque de la douleur, une perte de mouvement et une instabilité au niveau du genou. Nous avons 4 ligaments dans chaque genou : 2 ligaments latéraux situés de chaque côté du genou et 2 ligaments croisés situés à l’intérieur du genou. Il y a différent degré d’atteinte : un étirement, une déchirure ou une rupture (complètement déchiré). L’entorse au genou survient la plupart du temps lors d’un mouvement de torsion de la jambe, le pied en appui au sol.

Lors des premiers jours, le repos, la glace, l’immobilisation, la compression et l’élévation s’avèrent importants. Il faut aussi déterminer quel ligament est atteint, grâce à un examen clinique, afin de planifier la marche à suivre. Les plus souvent atteints sont le ligament collatéral médial (LCM) et/ou le ligament croisé antérieur (LCA). Ce dernier, si déchiré complètement, peut exiger une chirurgie. Si aucun traitement n’est fait suite à une entorse, il y a un fort risque de récidive et/ou une limitation au retour au sport. Le physiothérapeute est en mesure d’évaluer quelle structure est atteinte et la marche à suivre, donc n’attendez pas avant de consulter.

Syndrome de la bandelette ilio-tibiale

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale est une blessure qui peut survenir à la suite d’une augmentation rapide du volume ou de l’intensité d’une activité sportive telle que la marche, la randonnée pédestre et la course. Il se manifeste par une douleur à la face latérale du genou et est causé par la friction de la bandelette sur l’épicondyle latérale du fémur (l’os de la cuisse).

Les principales causes

  • Un mauvais alignement du genou
  • Un manque de souplesse de la bandelette ilio-tibiale et des muscles qui s’y rattachent (tenseur du fascia lata et le grand fessier)
  • La sur-utilisation du genou

Vous aurez besoin de quelques jours de repos avant de reprendre graduellement vos activités et ce, en combinaison avec des exercices spécifiques de renforcement, d'étirement et de stabilisation. Votre physiothérapeute saura vous guider afin que vous retourniez à vos activités sans douleur.

Syndrome fémoro-patellaire

Ce problème au niveau du genou est assez fréquent, surtout chez les sportifs. Le syndrome fémoro-patellaire (ou fémoro-rotulien) se caractérise par une irritation du cartilage du genou, entre le fémur (l’os de la cuisse) et la rotule.  La douleur est souvent ressentie au pourtour et/ou sous la rotule.

Les principales causes

  • Une surcharge des mouvements de flexion du genou tels que des descentes d’escaliers et de côtes, des sauts, des squats, etc.
  • Une faiblesse musculaire 
  • Un manque de contrôle moteur
  • Un mauvais alignement de la jambe
  • Traumatisme au niveau du genou

Le physiothérapeute identifiera vos lacunes et vous repartirez avec des conseils et des exercices adaptés à votre condition.

Tendinopathie rotulienne

La tendinopathie rotulienne peut survenir lors d’une surcharge d’activités au niveau du genou. Il y a alors une inflammation du tendon rotulien. La douleur est ressentie sous la rotule à sa pointe inférieure ou encore directement sur le tendon allant s’attacher sur le tibia.

Causes fréquentes :

  • Sollicitations excessives et répétées du genou
  • Choc direct sur le tendon
  • Frottement excessif sur les structures osseuses du genou
  • Lors d’activités sportives : principalement dans les sports qui nécessitent de la course, des sauts et des impulsions

La correction de la biomécanique des gestes sportifs tels que les sauts, ainsi que le renforcement musculaire sont des éléments essentiels à la réadaptation afin de diminuer les douleurs et de retrouver force, endurance et vitesse.

La bursite du genou

La bursite est l’inflammation d’une bourse c’est-à-dire une sorte de petit coussinet rempli de liquide séreux qui réduit les frottements entre les différentes structures telles que les os, les tendons et les muscles. La bursite provoque de la douleur, une raideur et une limitation de mouvement au niveau du genou atteint. Il peut y avoir une boiterie et la présence d’un gonflement.

Les principales causes :

  • Être fréquemment en appui sur les genoux
  • Des chutes sur les genoux
  • Lors de mouvements répétitifs du genou

Consultez un physiothérapeute pour obtenir de bons conseils/traitements afin de retourner à vos activités le plus rapidement possible.

Lésions méniscales

Les ménisques sont des structures fibrocartilagineuses qui sont situés entre le fémur (l’os de la cuisse) et le tibia. Il y a 2 ménisques par genou, le ménisque interne et l’externe. Leurs rôles sont de protéger le cartilage du genou et de participer à sa stabilisation.  La déchirure méniscale peut survenir suite à un faux mouvement du genou lors d’un sport ou même lors des activités de la vie quotidienne, assez souvent en position accroupie ou lors d’une torsion en pivot.

Les principaux symptômes :

  • Douleurs persistantes du genou, habituellement absente en repos
  • Gonflement du genou à répétition 
  • Sensations d’accrochage du genou
  • Blocages du genou (impossibilité d’étendre ou de plier complètement le genou

Il faut savoir que toutes les blessures méniscales ne sont pas forcément à opérer. On tente les traitements conservateurs, comme la physiothérapie, pour soulager la douleur avant d’indiquer une chirurgie.