Prendre un rendez-vous

Veuillez sélectionner un formulaire valide

Tout savoir sur l’entorse lombaire


entorse lombaire

Qu’est-ce qu’une entorse lombaire?

Une entorse lombaire ou lombalgie est une blessure fréquente de la colonne vertébrale. Il s’agit d’une atteinte traumatique qui peut toucher autant les ligaments (bande de tissu qui relie 2 os entre eux, dans ce cas-ci vos vertèbres lombaires), les disques (coussins fibrocartilagineux qui agissent comme un amortisseur entre 2 vertèbres) ou les muscles de la région lombaire.

Lorsqu’une ou plusieurs de ces structures sont blessées lors d’une entorse lombaire, votre corps cherchera à vous le signaler et à vous protéger en vous envoyant un message de douleur et en créant certains spasmes et/ou tensions musculaires dans la région lombaire. Ceci vise à limiter vos mouvements et ainsi permettre de contrôler l’inflammation (qui, il faut se le rappeler, sera la première étape de la guérison de votre entorse lombaire). 

Entorse lombaire, tour de rein, lumbago, ou dos barré. Voilà plusieurs mots qui décrivent la même situation: une douleur brutalement ressentie dans la région lombaire (bas du dos) et qui empêche soudainement de bouger normalement.

Cette douleur est souvent causée par un mouvement brusque en position penché vers l’avant et/ou d’une rotation excessive. Surtout si c’est accompagné d’un effort pour soulever une charge. Si cette problématique vous est familière, le présent article vous sera utile. Sans prétendre émettre un quelconque diagnostic sur votre situation particulière, il vous renseignera sur ce qu’est l’entorse lombaire, comment la traiter et comment la prévenir.

Quels sont les signes et symptômes d’une entorse lombaire?

L’entorse lombaire se traduit notamment par les signes et symptômes suivants: 

  • douleur soudaine, localisée au bas du dos, laquelle peut être diffuse et parfois irradier jusqu’à la cuisse ou la fesse; 

  • douleur susceptible de s’accroître avec l’effort, lors d’une torsion (rotation du tronc) ou d’une flexion; 

  • difficulté à se mouvoir, notamment pour se relever après s’être assis ou pour se pencher vers l’avant; et parfois lors d’un mouvement de retournement au lit

  • diminution de la force et de l’endurance au niveau lombaire; 

  • difficulté à demeurer en position statique (debout ou assis); 

  • sensation de raideur/manque de souplesse du corps, spécialement en se levant le matin. 

Quelles sont les causes d’une entorse lombaire?

L’entorse lombaire est souvent la résultante d’un traumatisme (étirement musculaire/du ligament/discal). Un accident, une chute au cours de laquelle il y a eu torsion du dos et/ou flexion subite et un mouvement répétitif sont des exemples pouvant occasionner cette douleur.

Quels sont les facteurs de risque d’une entorse lombaire?

Les personnes qui adoptent une mauvaise posture inhabituelle et/ou prolongée sont souvent touchées par cette problématique. 

Il en va de même pour celles qui sollicitent beaucoup leur colonne vertébrale dans le cadre de leurs activités quotidiennes et/ou de leur travail (par exemple: si vous soulevez de lourds objets à répétition). 

Être dans un état de fatigue musculaire important du dos (suite à des activités intenses et/ou répétées et/ou inhabituelles) augmente aussi le risque d’entorse.

Une moins bonne condition physique générale (exemple: obésité, tabagisme, sédentarité) est aussi un facteur susceptible de favoriser l’entorse lombaire. 

Mais, il est intéressant de savoir que le facteur de risque numéro un pour faire une entorse lombaire est: avoir déjà subi une entorse lombaire!

Si on a une entorse lombaire, peut-on marcher quand même?

Pour optimiser votre récupération lors d’une entorse lombaire, il est recommandé de continuer à marcher et à effectuer vos activités de la vie quotidienne, tout en respectant vos symptômes.

Pour ce faire, éviter de faire augmenter la douleur pendant votre marche. Doser également votre activité afin de ne pas faire augmenter vos symptômes après votre marche (une légère augmentation de vos symptômes est acceptable, mais ça ne devrait pas durer plus de 1 heure après l’activité).

Finalement, éviter de reproduire des raideurs ou douleurs matinales le lendemain matin de votre marche.

La clé est donc d’augmenter graduellement vos marches et c’est ainsi que vous retrouverez progressivement votre force et endurance lombaire et vous favoriserez ainsi une meilleure guérison de votre entorse lombaire.

Comment soigner une entorse lombaire chez la femme enceinte?

L’approche de traitement pour une entorse lombaire chez une femme enceinte reste la même, soit de doser les activités et une reprise graduelle de la marche et des exercices.

La différence est que les modalités de traitement utilisées par le médecin, pharmacien et/ou votre physiothérapeute seront limitées, car il y a certaines contre-indications liées à la grossesse (exemples de traitements contre-indiqués: la majorité des médicaments, les manipulations vertébrales, l’utilisation des aiguilles sèches).

À noter que chez une femme enceinte, l’articulation sacro-iliaque (qui est située juste en dessous de la région lombaire entre le bassin et le sacrum) est particulièrement vulnérable. L’utilisation d’une ceinture de stabilisation sacro-iliaque devient alors un outil de traitement efficace.

Quel est le temps de guérison ou la durée d’une entorse lombaire?

Le temps de guérison d’une entorse varie bien sûr d’une personne à l’autre (par exemple: selon votre niveau de condition physique générale et selon le respect et l’assiduité aux conseils et exercices de votre physiothérapeute).

En moyenne, une entorse lombaire évolue bien et près de 50% des gens n’ont plus aucun symptômes après 6 semaines.

Il faut toutefois savoir que 50% des gens ont une récidive d’entorse dans l’année suivant leur entorse lombaire initiale. Et que 15% des gens développent une douleur persistante. Comment éviter cela? Votre physiothérapeute est là pour favoriser votre guérison optimale et diminuer votre risque de récidives!


Entorse lombaire

Que faire en cas d’entorses lombaires à répétition?

La clé est de consulter un professionnel de la santé comme votre physiothérapeute, afin qu’il analyse votre condition et qu’il adapte un plan de traitement personnalisé pour vous. Dans un cas de douleur persistante, le plan de traitement devrait inclure:

Votre physiothérapeute pourra aussi s’allier avec un kinésiologue et/ou un ergothérapeute, selon vos besoins, afin de compléter l’approche de traitement.

Peut-on travailler avec une entorse lombaire?

Bien sûr! Mais il faut d’abord contrôler et diminuer la douleur et ensuite reprendre graduellement le travail en dosant bien les efforts et les postures prolongées. Un retour avec travaux adaptés est souvent nécessaire. Votre physiothérapeute et parfois un ergothérapeute qui travaillent en collaboration avec vous pourront vous suggérer certains conseils et trucs ergonomiques (support lombaire, techniques de soulèvement de charge).

Chaud ou froid sur une entorse lombaire?

Bonne nouvelle: ça n’a pas d’importance! Les deux peuvent aider à soulager votre entorse lombaire, souvent un sera mieux que l’autre, mais ça dépend selon l’individu.

Il faut se rappeler que l’utilisation du chaud ou du froid a simplement pour objectif de vous soulager à court terme et n’est pas un outil de traitement essentiel et qui sera efficace à long terme.

Quoi faire pour soulager et comment soigner une entorse lombaire?

Lorsque la douleur est particulièrement intense, le repos est certainement une bonne idée! Mais lorsqu’on parle de repos, on parle ici d’un repos “relatif”, c’est-à-dire qu’il est recommandé de rester actif sans augmenter les douleurs ou les symptômes (exemples: poursuivre de légères activités quotidiennes, faire de petites marches).

Le fait de rester minimalement actif favorise une guérison plus rapide, un repos complet n’est pas recommandé, car il peut engendrer l’atrophie des muscles du dos, nuire à la mobilité des articulations de la colonne, voire ralentir la guérison.

Pour contribuer à votre guérison, il est préférable de reprendre, petit à petit, le cours normal de vos activités, notamment physiques, tout en sachant évidemment reconnaître et respecter vos limites. Ainsi, dans la mesure du possible, évitez de soulever de lourdes charges, mais demeurez actif. Évitez de rester en posture assise prolongée. Levez-vous plusieurs fois par jour pour éviter d’ankyloser votre dos et profitez-en pour marcher et faire quelques étirements prescrits par votre physiothérapeute.      

La physiothérapie peut vous aider à traiter une problématique d’entorse lombaire. Plusieurs formes de traitement peuvent être envisagées: thérapie manuelle (articulaire et musculaire), aiguilles sèches, conseils et exercices adaptés à votre condition. Le physiothérapeute vous aidera également à améliorer votre posture au quotidien. De plus, il vous fournira quelques trucs et astuces, afin d’éviter que ce problème ne se répète. 

Si votre douleur n’est pas soulagée par le repos relatif et votre suivi en physiothérapie, nous vous conseillons de consulter un médecin, afin qu’il vous prescrive certains médicaments et/ou infiltrations.

L’entorse lombaire en conclusion,

L’entorse lombaire est une blessure très fréquente et qui, heureusement, évolue très favorablement chez la majorité des gens.  Votre physiothérapeute joue un rôle clé dans le traitement et la prévention des entorses lombaires.

Consultez l’un de nos professionnels en clinique. Il pourra vous aider à retourner à vos activités de façon optimale!


Articles similaires