Prendre un rendez-vous

Veuillez sélectionner un formulaire valide

Vertige positionnel: comment la physio peut aider?



Vertige positionnel

Vertige positionnel : Une problématique que nous traitons fréquemment en physiothérapie vestibulaire

Vous souffrez d’étourdissements, de vertiges ou de malaises lorsque vous regardez en l’air ou lorsque vous regardez au sol? Vous sentez la pièce tourner autour de vous lorsque vous vous couchez dans votre lit? C’est encore pire lorsque vous vous tournez d’un côté plus que de l’autre?

Il est possible que vous souffriez de vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB), une problématique que nous traitons fréquemment en physiothérapie vestibulaire.

Qu’est-ce que le vertige positionnel?

Aussi connu sous l’abréviation VPPB, les VPPB sont une problématique bénigne, soit sans conséquence grave ou dangereuse pour votre vie, de l’oreille interne. La personne atteinte peut ressentir des vertiges intenses sous forme de rotations de courte durée (généralement moins de 30 secondes) variant selon les mouvements ou le positionnement de sa tête.

Le VPPB est un problème au niveau de l’oreille interne, plus précisément au niveau des canaux semi-circulaires. Ceux-ci font partie du système vestibulaire. Ce système aide au maintien de l’équilibre et détecte les mouvements de la tête. Il arrive que des cristaux, qui sont normalement collés dans une autre partie de l’oreille interne, se délogent et se retrouvent dans un canal semi-circulaire. Cela entraînera une stimulation au niveau de ce canal.

Le cerveau reçoit alors un message de la part de votre système vestibulaire lui disant que vous êtes en train de tourner. Vous ressentirez donc des vertiges intenses par la faute des cristaux.

Qu’est-ce qui cause le vertige positionnel paroxystique bénin

La majorité du temps, il n’est pas possible d’identifier la cause des VPPB. On dira alors qu’ils sont d’origine idiopathique. Si les vertiges apparaissent suite à un trauma on pourra alors conclure que l’impact peut avoir déloger les cristaux et créer le phénomène du VPPB. Chez certaines personnes, on pourra identifier un mouvement ou une cause précise. Cependant, il est plutôt rare que nous puissions l’identifier.

Certains groupes de personnes sont plus à risque de développer des VPPB. Plus nous vieillissons, plus nous sommes à risque de développer cette problématique. Avec le vieillissement, les cristaux peuvent devenir plus gros, changer de forme, devenir moins solidement ancré et ainsi décoller plus facilement.

Les femmes sont généralement plus à risque que les hommes. Particulièrement lorsqu’elles entrent dans la période de la ménopause. La ménopause a un effet sur les hormones (progestérone et oestrogène) qui régulent le métabolisme du calcium. Les changements hormonaux peuvent alors altérer les cristaux qui sont faits de carbonate de calcium.

Vertige positionnel

Peut-on guérir le vertige positionnel paroxystique bénin sans traitement?

Il est possible de guérir des VPPB sans traitement. Plus de 50% des cas de VPPB se résorbent par eux-mêmes à l’intérieur d’une période de 2 à 3 semaines. Ceci est dû par le simple fait que lorsque vous bougez au quotidien ou la nuit dans votre lit, vous finirez par faire une combinaison de mouvement qui iront repositionner les cristaux à l’endroit désiré. Il est aussi possible que les cristaux finissent par se dissoudre dans le liquide avec le temps.

Cependant, ne vous fiez pas sur ces faits pour régler votre problème. Plus vous consulterez rapidement, plus vous serez de retour à votre normal rapidement. Il est possible que votre épisode de VPPB nécessite absolument un traitement et, que s’il demeure non-traité, que vous puissiez en souffrir pendant plusieurs mois alors que le traitement est simple, rapide et efficace.

Conseils

  1. Gestion du mode de vie : En période de crise de vertiges, vous pouvez éviter les mouvements brusques de la tête, prendre des précautions lors du changement de position et soulever votre tête (ex: dormir avec 2-3 oreillers) lorsque vous êtes couché pour éviter de recréer les vertiges. L’évitement ne règlera pas le problème. Les cristaux seront encore au mauvais endroit et, tant qu’ils y demeurent, le problème sera présent. Il est donc indispensable de vous faire traiter. Il est aussi possible d’adopter des techniques de relaxation si vous vous sentez stressé ou anxieux par rapport à la situation. Le stress et l’anxiété peuvent augmenter l’intensité de la perception des vertiges.
  2. Exercices de rééducation vestibulaire : Dans tous les cas, des traitements et des exercices spécifiques de rééducation vestibulaire seront recommandés pour rétablir l’équilibre et résoudre les VPPB. Ces exercices doivent absolument être prescrits par un professionnel de la santé expert en la problématique. Si les exercices sont mal fait ou ne sont pas les bons, vous vous étourdirez pour rien et ne réglerez pas le problème.
  3. Consultation médicale ou professionnelle : Pour tout nouvel épisode de vertiges ou d’étourdissements, vous devez absolument consulter un médecin ou un professionnel de la santé formé en rééducation vestibulaire. Certaines causes de vertiges étant dangereuses pour votre vie.

En résumé, les VPPB peuvent se résoudre sans traitement spécifique mais il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des conseils adaptés à votre situation.

Comment éviter le vertige positionnel paroxystique bénin

Il n’est malheureusement pas possible de s’assurer d’éviter les VPPB. Vous pouvez cependant optimiser vos chances de ne pas en souffrir. Gardez en tête que même si vous appliquez tous les principes suivants, il n’y aucune garantie que vous n’aurez pas d’épisode de VPPB.

  1. Prise de suppléments de calcium et de vitamine D. Certaines études tendent à démontrer que la prise de suppléments de calcium et de vitamine D pourrait avoir un effet bénéfique sur l’occurrence des VPPB. Un manque de calcium pourrait avoir un effet négatif sur la qualité des cristaux qui sont faits de calcium. De plus, pour absorber le calcium dans votre corps, vous avez besoin de la vitamine D. La vitamine D est produite grâce à l’exposition des rayons UV sur notre peau. Lors de l’hiver nous nous exposons moins au soleil et les rayons UV sont de plus faible intensité, il est alors possible que vous présentiez une carence en vitamine D puisque vous n’êtes pas suffisamment exposé au soleil. De ce fait, certaines études démontrent une recrudescence des VPPB lors de la fin de l’hiver. Il s’agit cependant de preuve de faible niveau. Il est généralement sécuritaire et bénéfique de prendre des suppléments de calcium et de vitamine D. Si vous avez des questions sur les suppléments ou que vous voulez débuter cette supplémentation, veuillez consulter votre médecin. 
  2. Comme pour tout problème de santé, maintenir de saines habitudes de vie sera bénéfique sur l’apparition des VPPB. Une alimentation saine et équilibrée favorise votre apport en calcium et aide la qualité des cristaux. L’activité physique fera de même pour vous aussi. En demeurant actif tout au long de votre vie, vous favorisez votre santé osseuse, vous diminuez la chance de souffrir d’ostéoporose et par le fait même la qualité des cristaux.
  3. En maintenant une mobilité adéquate du cou et du dos, si vous venez à souffrir d’un épisode de VPPB, il sera plus facile et efficace de vous traiter. Les positions de traitement peuvent nécessiter une amplitude de mouvement importante du cou.

 Quand faut-il s’inquiéter des vertiges?

Pour tout nouvel épisode de vertiges ou d’étourdissements, vous devez absolument consulter un professionnel de la santé apte à vous évaluer à ce niveau (ex: médecin, infirmière clinicienne spécialisée, physiothérapeute formé en rééducation vestibulaire). Si certains signes accompagnent vos vertiges, vous devez absolument consulter immédiatement un médecin en urgence. Voici quelques indications (non-exhaustives) pour savoir quand se rendre à l’urgence ou appeler l’ambulance immédiatement :

  • Si les vertiges surviennent de manière soudaine et sévère, surtout s’ils sont accompagnés de maux de tête intense, de douleur cervical, de vomissements en jets ou intense, de troubles de l’élocution, de perte de auditive, de perte d’équilibre, d’engourdissements ou de perte de forces dans un ou des membres ou de douleurs thoraciques, il est recommandé de consulter immédiatement un centre hospitalier.
  • Des vertiges persistants ou récurrents sans cause apparente nécessite une évaluation médicale.
  • Les personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaires, tels que l’hypertension artérielle, le diabète ou des antécédents de maladies cardiovasculaires, doivent être particulièrement attentives aux vertiges, car ils pourraient être liés à des problèmes cardio-vasculaires.

En résumé, si les vertiges sont graves, récurrents, soudains ou interfèrent avec votre vie quotidienne, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

Comment traiter le vertige positionnel?

Le traitement est souvent simple et efficace. Il visera à renvoyer les cristaux dans leur lieu d’origine grâce à des manœuvres du corps et de la tête. Ainsi, ils arrêteront de stimuler le système vestibulaire inadéquatement et les vertiges cesseront.

Le physiothérapeute vous accompagnera dans l’identification et la réalisation de la bonne manœuvre thérapeutique à effectuer pour régler votre problème. Il est aussi possible qu’il vous les enseigne pour que vous puissiez gérer votre condition par vous-même à la maison.

Vous connaissez quelqu’un qui se plaint de ne pas pouvoir se coucher rapidement dans son lit sans être étourdi ou qui évite de faire des mouvements rapides de la tête?

Conseillez-lui d’aller consulter le plus rapidement possible un physiothérapeute formé en rééducation vestibulaire!


Articles similaires